1 514-765-7302 [email protected]

Mercredi, 15h45.

Trente-six garçons et vingt-huit filles sont rassemblés dans le gymnase du Centre Gédéon-Ouimet, une école de Montréal. Ils écoutent attentivement leur coach, Sébastien, qui leur enseigne comment effectuer une passe en courant, puis ils s’entraînent à répéter ses mouvements, deux par deux.

Ce coach qui les inspire est en fait un travailleur social du programme Bien dans mes baskets, une initiative du CIUSSS qui utilise la pratique du sport comme outil d’intervention. Le but? Promouvoir la santé physique et mentale, la persévérance scolaire et l’intégration sociale des jeunes.

En développant des relations de confiance avec les eux et en leur offrant un environnement sécuritaire et inclusif, Sébastien brise les tabous qui peuvent entourer l’intervention sociale et arrive à joindre des jeunes qui autrement passeraient entre les mailles du filet.

Au fil des entraînements, ses jeunes se familiarisent avec les saines habitudes de vie, le respect de soi et des autres, la résolution de conflits et la gestion des émotions.

À chaque session, Sébastien les observe et intervient rapidement s’il voit que l’un d’eux s’approche un peu trop du précipice.

Anxiété, violence, insécurité alimentaire, difficultés d’adaptation et d’intégration sociale sont des sujets fréquemment abordés, en groupe ou en discussion individuelle, afin que chaque participant puisse trouver dans le programme le soutien dont il a besoin.

Le modèle d’intervention de Bien dans mes baskets a aussi fait ses preuves en réussite éducative. Puisqu’ils se sentent mieux et qu’ils ont plus facilement accès aux ressources dont ils ont besoin, ces jeunes vulnérables sont plus motivés, réussissent mieux à l’école et sont plus nombreux à poursuivre leurs études – un élément clé pour leur santé et leur succès futur.

La santé mentale et la persévérance scolaire s’influencent mutuellement. En effet, la santé mentale est un important déterminant de persévérance scolaire. En retour, la réussite éducative a un effet démontré sur la santé mentale, sur l’engagement civique et sur l’intégration sociale des jeunes, en plus de leur offrir de meilleures perspectives de carrière.